Vous êtes ici

Basse vallée du Doubs (Jura)

Le site Natura 2000 de la Basse Vallée du Doubs s'étend depuis la Corne des Epissiers, au nord de Dole jusqu'à la commune d'Annoire en limite avec le département de Saône-et-Loire. Il concerne l'espace de l'interdigue à l'interieur duquel le Doubs conserve un régime hydraulique naturel.

 

Présentation du site

Référence :
Directive Oiseaux - FR4312007
Directive Habitats Faune Flore - FR4301323

Région : Franche-Comté

Département : Jura

Superficie : 3 700 ha

Nombre de communes concernées : 20

Altitude min-max : 178 m - 205 m

Autres sites à proximité :
- FR4312005 Forêt de Chaux
- FR4301306 Bresse Jurassienne Nord
- FR2612005 Basse vallée du Doubs et étangs associés
- FR2600981 Prairies inondables de la basse vallée du Doubs jusqu’à l’amont de Navilly

Président du Comité de pilotage :  Christian Lagalice (Maire d'Annoire)

Principaux enjeux :
Bras morts – Prairies inondables – Oiseaux prairiaux – Forêt alluviale

 

Localisation et caractéristiques du site

 

Le Doubs est un des plus importants cours d'eau du centre est de la France, avec la Saône dont il est l'affluent principal. Son histoire est mouvementée et sa vallée riche en activités humaines.

La dynamique naturelle du Doubs se traduit par une capacité à éroder les berges, à créer les îles et à alimenter les zones humides. La Sterne pierregarin, le Petit gravelot ou encore le Guêpier d'Europe profite de ces milieux pionniers pour nidifier.
Les relations entre la rivière, la nappe du Doubs et les zones humides annexes, sont à l'origine d'une grande diversité floristique et faunistique. On peut y observer le Busard des roseaux, le Héron pourpré ou bien le Butome en ombelle.

Parmi les milieux naturels remarquables se distinguent les boisements de saules dont la régression observée est liée à la modification du lit de la rivière (digues, enrochements de berges) et à l'abaissement de la nappe phréatique (extractions de graviers en particulier, pompages...). Le Castor d'Europe profite de ces boisement pour poursuivre son expansion vers le nord-est. Les milieux ouverts se composent de prairies inondables fauchées fin mai puis généralement pâturées.
Les "mortes", anciens bras du Doubs, ainsi que les milieux inondés toute l’année abritent des roselières et des herbiers aquatiques qui profitent à de nombreuses espèces de poissons (Bouvière, Blageon...) et d’amphibiens (Triton crêté, Rainette verte...).

Cet éventail de milieux remarquables fait de la Basse Vallée du Doubs un terrain propice à la cohabitation de très nombreuses espèces.

Le Doubs à Choisey - SH

Carte détaillée du site

Descriptif : fiche Natura 2000

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partenaires techniques et financiers :