Vous êtes ici

Le patrimoine naturel

Le Val de Saône est un site remarquable pour ses habitats naturels, qu’ils soient forestiers, prairiaux ou aquatiques. Ils abritent une faune et une flore diversifiées et caractéristiques des milieux alluviaux. De nombreuses espèces

d’oiseaux trouvent notamment refuge sur ce site.

Les Habitats d'Intérêt Communautaire

 - Les Habitats Prairiaux

Les crues hivernales qui s’étendent sur le lit majeur de la Saône apportent aux prairies une fertilisation naturelle. Le type de sol et les micro-reliefs conditionnent la présence de prairies à fort intérêt écologique. On distingue 3 types de prairies :

  • La prairie hygrophile à Oenanthe fistuleuse (Code Natura 2000 6440) occupe les niveaux topographique inférieurs à longue durée d'inondation
  • La prairie à Brome en grappe se développe dans les niveaux intermédiaires
  • La prairie mésohygrophile à Fromental élevé (Code Natura 2000 6510) occupe les niveaux supérieurs de la prairie alluviale moins longuement inondable

Sur ces prairies, se développent des espèces protégées telles que la gratiole officinale, l’orchis à fleurs lâches ou encore la fritillaire pintade protégées au niveau régional.

De nombreuses espèces d’oiseaux trouvent refuge sur le site du Val de Saône. Certaines nécessitent la présence de grandes unités de prairies pour s’installer et établir leur nid. C’est le cas du Râle des genêts, espèce menacée à l’échelle mondiale, qui trouve sur le Val de Saône l’un de ces derniers refuges à l’échelle française. Oiseau typique des prairies de fauche, il est particulièrement touché par la dégradation de son habitat et par l'évolution des pratiques vers des fauches de plus en plus précoces.

- Les Habitats forestiers

Le site est également caractérisé par des boisements alluviaux très localisés mais présentant de grandes richesses naturelles.

 La forêt alluviale du bois de Maillance présente un boisement mixte de chênes, d'ormes et de frênes typique des forêts riveraines des grands fleuves (Code  Natura 2000 91F0). Cette forêt accueille le Triton crêté et plusieurs espèces de chauve-souris comme la Barbastelle.

 

 

L’île de la Motte, occupée par un reliquat de Forêts galeries de Saules blancs (Code Natura 2000 : 91E0), accueille plusieurs populations de Hérons : Bihoreau gris, Aigrette garzette. Cet habitat est aujourd'hui fortement dégradé par la présence abondante d'érables negundo.

- Les Milieux aquatiques

Les habitats aquatiques sont également représentés avec la présence de mares, fossés, lônes et végétation de berges. 

Les Espèces d'Intérêt Communautaire

Liste des espèces d'intérêt communautaire

Groupe Nom vernaculaire Nom scientifique  Code Natura 2000
Oiseaux Râle des genêts Crex crex Annexe I (DO) : A122
Oiseaux Martin-pêcheur d'Europe  Alcedo atthis  Annexe I (DO) : A229
Oiseaux Bihoreau gris  Nycticorax nycticorax  Annexe I (DO) : A023
Oiseaux Aigrette garzette Egretta garzetta  Annexe I (DO) : A026
Amphibiens Triton crêté Triturus cristatus  Annexe II (DH) : 1166
Lépidoptères Cuivré des marais  Lycaena dispar  Annexe II (DH) : 1060
Mammifères Barbastelle Barbastella barbastellus  Annexe II (DH): 1308
Mammifères Noctule de Leisler   Nyctalus leisleri  Annexe IV (DH)
Mammifères Vespertilion de Daubenton  Myotis daubentoni  Annexe IV (DH)

 Les espèces d'intérêt communautaire sont les espèces inscrites à l'annexe I de la Directive Oiseaux (DO) et celles inscrite à l'anne II de la Directive Habitats Faune Flore (DH).